Entreprendre et investir

En 2015/2016 Bim a poursuivi avec constance les objectifs qu’elle s’était fixés pour “Entreprendre et Investir” en renforçant son actionnariat et son influence dans les secteurs et entreprises de service où elle avait choisi d’investir.

Chez Elior son taux de détention a franchi le seuil des 25%. A la suite de la réorganisation de l’actionnariat et du départ des fonds de Private Equity Charterhouse et Chequers, Bim Actionnaire de Référence assumé dispose depuis 2015/2016 d’un Administrateur supplémentaire et, via ses représentants, oeuvre activement au sein des 3 Comités du Conseil d’Administration : Comité d’Audit, Comité des Nominations et des Rémunérations, et Comité de la Stratégie et des Investissements.

Comme Président d’Honneur-Fondateur, je préside le Comité de la Stratégie qui éclaire le Conseil d’Administration dans ses orientations stratégiques ainsi qu’en matière d’investissements et de projets de croissance externe. Au sein du Comité des Nominations et des Rémunérations, nous assistons notamment le Conseil d’Administration dans le choix et la composition des instances dirigeantes d’Elior.

Bim a aussi renforcé ses participations dans la Compagnie de Bel Air et a pris le contrôle à 100% de Novetude Santé et de la Compagnie Hôtelière de Bagatelle.

Dans toutes ces sociétés, l’ensemble Bim/Sofibim assure la fonction de holding animatrice, initiant et participant activement à la définition des stratégies, au choix des équipes de direction, à leur animation et à leur contrôle.

Au-delà de la performance de l’exercice écoulé, que notre Directeur Général Gilles Cojan commentera, Bim s’attache à bâtir et à construire pour le long terme, dans le même esprit et élan que nous avons impulsé depuis 25 ans.

Cet ensemble homogène de participations performantes que nous avons oeuvré à construire sur la période, nous veillons à ce qu’il respecte un corps de valeurs intangibles qui en font la singularité. Décentralisation et autonomie manageriale, responsabilisation et contrôle, recherche du consensus, volonté d’entreprendre et goût de la performance en sont des compositions fondamentales qui ne doivent pas s’éroder dans le temps ni s’estomper avec le renouvellement nécessaire des équipes dirigeantes.

C’est la responsabilité ultime de Bim d’y veiller.

Robert Zolade
Président